Comment faire pour homologuer un moto-cross ?

Accueil Moto Comment faire pour homologuer un moto-cross ?

Vous êtes propriétaire d’un moto-cross et vous ne savez pas comment le faire homologuer ? La procédure est simple et très avantageuse. En effet, le moto-cross est un véhicule à deux roues très pratiques qui s’adapte à des conditions difficiles. La moto-cross est très résistante. Elle peut endurer divers chocs sans que ses performances n’en soient affectées. En principe, le moto-cross convient à tous types de terrain, mais certains modèles ne peuvent pas rouler sur les routes. D’où l’importance de l’homologation.

Dans cet article, vous allez découvrir le processus à suivre pour homologuer votre moto cross en France

Qu’est-ce que l’homologation d’un moto-cross ?

Le moto-cross est un sport qui se pratique sur un terrain accidenté à l’aide d’une moto. Le terme moto-cross désigne aussi le type de véhicules utilisés dans un sport. Cette pratique peut se faire avec des motos non homologuées. Le but de l’homologation est de s’assurer que ce deux roues est doté des garanties techniques nécessaires et est conforme aux normes européennes en matière de sécurité. Elle permet d’utiliser la moto sur les routes, de faire de l’enduro ou du supermotard. L’homologation sert aussi à circuler dans les espaces dédiés. Le véhicule doit par conséquent présenter des caractéristiques précises et faire l’objet d’un examen avant la délivrance de l’homologation.

Quel est le processus à suivre pour l’homologation d’un moto-cross ?

Au terme de la procédure d’homologation, vous disposerez d’une carte grise et d’une assurance qui vous fera passer les contrôles routiers sans encourir une amende (qui peut aller jusqu’à presque 4 000 €). Tout commence par l’examen de la DREAL.

L’adoption des équipements nécessaires

La première étape à franchir pour l’homologation est d’apporter les équipements nécessaires pour l’homologation avant de faire examiner le moto-cross par la Direction Régionale de l’Environnement et du Logement (DREAL). C’est cette Direction qui fixe les caractéristiques que doit présenter le véhicule pour être conforme. La moto doit être dotée de :

  • Des feux de route, de croisement, de stop et de position
  • Un rétroviseur minimum (gauche) et une béquille minimum
  • Un commodo
  • Des porte-plaques d’immatriculation (avant et arrière) et une plaque d’immatriculation
  • Deux freins à l’avant et à l’arrière
  • Un indicateur de vitesse
  • Un compteur kilométrique
  • Un klaxon

Vous pouvez contacter votre revendeur pour qu’il se charge de la mise aux normes. Le garage, le concessionnaire ou le représentant du constructeur de la moto peut s’occuper de mettre en place les équipements après avoir effectué un contrôle technique. Mais cela a un prix qui dépend de la marque et de l’ouvrage.

Moto cross homologuer france

L’examen et l’approbation de la Direction Régionale de l’Environnement et du Logement

La présentation de ces équipements constitue la conformité de la moto Cross aux normes écologiques européennes et nationales sur les émissions polluantes et les nuisances sonores.

Il faut donc que la DREAL examine et approuve les modifications apportées au véhicule. Si les transformations sont valides, il vous sera alors attribué un certificat d’homologation. C’est sur la base de ce certificat d’homologation que vous pourrez légalement emprunter les routes avec votre moto-cross.

La souscription à une assurance moto

La validation des équipements de votre moto-cross vous donne droit à un COC (Certificate of Conformity), un Certificat de Conformité européen. Sur la base de document, il vous suffit tout simplement de souscrire à une assurance moto et vous obtiendrez un certificat d’immatriculation comme une carte grise.

C’est une étape essentielle, car une moto homologuée doit être assurée. Si votre kilométrage annuel n’excède pas les 10 000 km, l’assurance moto temporaire est possible. Imposée par la loi, la souscription à une assurance permet de garantir votre responsabilité civile. Même si le moto-cross est une activité extrême, un véhicule homologué est considéré comme tout autre devant la loi. L’assurance couvrira donc les dommages éventuels occasionnés à des tiers. Il est donc conseillé de choisir la formule qui vous convient le mieux. Vous réduirez efficacement vos dépenses en cas de dommages.

En conclusion, le moto-cross est un véhicule à deux roues qui sert à rouler sur des espaces dédiés, généralement accidentés. Toutefois, la pratique du moto-cross peut aussi se faire sur les routes publiques à condition que le véhicule soit homologué. Cette homologation passe par l’équipement de la moto, la validation des équipements par la DREAL et la souscription à une assurance.