Quelle est la bonne pression des pneus pour ma moto ? Guide complet

Accueil Moto Quelle est la bonne pression des pneus pour ma moto ? Guide...

La pression des pneus moto est un sujet très important et ne doit en aucun cas être sous-estimée. Or, c’est précisément sur ce point que de nombreux motards font preuve de négligence.

Dans notre grand guide de la pression des pneus moto, nous te révélons les effets (positifs ou négatifs) de la pression des pneus sur la moto et les valeurs de référence pour que tu puisses ajuster la pression des pneus idéales en fonction de ta moto.

Pression des pneus moto : pourquoi est-elle si importante ?

L’air dans les pneus supporte la charge, qui se compose du poids propre du véhicule plus celui de l’équipage et des bagages. Si la pression des pneus n’est pas correcte, cela se remarque pendant le trajet. Un mauvais réglage de la pression de gonflage a une influence sur la maniabilité, la tenue de route, l’usure et, en fin de compte, sur la sécurité de conduite. Nous avons comparé ici les effets d’une mauvaise pression des pneus de moto vers le haut ou vers le bas.

Effets d’une pression de gonflage trop élevée :

  • Usure accrue de la bande de roulement
  • Réduction de la consommation de carburant
  • Le pneu a du mal à monter en température
  • Moins de confort
  • Moins de stabilité
  • Meilleure maniabilité
  • Le cas échéant, dommages sur le châssis
  • Le cas échéant, éclatement des pneus
  • Mauvaise réaction des pneus

Effets d’une pression de gonflage trop faible :

  • Usure accrue sur les flancs
  • Augmentation de la consommation de carburant
  • Augmentation de la chaleur
  • Plus de confort
  • Meilleure stabilité
  • Moins de maniabilité
  • Le cas échéant, dommages sur le pneu
  • Distance de freinage plus longue
  • Mauvaise adhérence sur le mouillé
Pression des pneus moto - Yamaha R1 roue avant
Qu’il s’agisse d’une 1000, d’une 600 ou d’une naked bike, la pression d’air normalisée est aujourd’hui généralement fixée de manière uniforme

Combien de fois faut-il contrôler la pression des pneus de la moto ?

Il n’existe pas de règle générale concernant la fréquence de contrôle de la pression des pneus de moto. Les températures et l’état de la chaussée jouent notamment un rôle. Dans les pays chauds ou tropicaux et lorsque l’humidité de l’air est élevée, la pression de gonflage doit être contrôlée plus souvent qu’en France par exemple, où les températures sont relativement constantes en été.

En général, nous conseillons de vérifier la pression exacte des pneus de la moto toutes les deux semaines environ. Un contrôle visuel des pneus pour vérifier qu’ils ne sont pas dégonflés ou endommagés devrait être effectué avant chaque départ. Pour pouvoir déterminer la pression de gonflage réelle, le pneu doit être froid (pas plus de 30°C).

Si tu prévois un long voyage, il est recommandé de contrôler la pression des pneus avant, mais aussi pendant le voyage, à intervalles réguliers. S’il arrive effectivement que le pneu soit sous-gonflé, tu t’en aperçois en général rapidement par un changement de comportement.

Ceux qui ne veulent pas toujours vérifier manuellement la pression des pneus et qui souhaitent recevoir des alertes en temps réel sur la pression des pneus de leur moto peuvent envisager l’achat d’un système de contrôle de la pression des pneus

Jansite moto RDKS

 

 

Quelle est la pression de pneu parfaite en fonction de sa moto ?

Les pressions de gonflage des pneus prescrites par le constructeur du véhicule ou du pneu varient en fonction du type de véhicule, elles se situent généralement pour les motos routières entre 2,25 à 2,5 bars avant et 2,5 à 2,9 bar à l’arrière. La pression de gonflage idéale peut toutefois varier en fonction du pneu ou du modèle de moto.

Toutefois, comme la pression de gonflage dite normalisée s’est établie ces dernières années, on trouve sur presque tous les modèles de motos et de pneus (pour la route) une indication de pression de 2,5 bars sur l’essieu avant et de 2,9 bars sur l’essieu arrière. Celle-ci est définie en concertation entre le fournisseur de pneus et le fabricant de motos et vise à assurer un fonctionnement sûr sur la route dans toutes les conditions. Avec ces valeurs de pression de gonflage standard, la charge maximale autorisée est garantie en relation avec la vitesse maximale pouvant être atteinte et le fabricant de véhicules / de pneus est légalement hors de cause.

Selon le véhicule, le pneu et le domaine d’utilisation, la pression de gonflage normalisée ne doit cependant en aucun cas correspondre à la pression de gonflage qui fonctionne le mieux / qui offre les meilleures performances de conduite. Cela est particulièrement évident pour les pneus de piste, où les fabricants de pneus publient souvent des tableaux de pressions de gonflage avec les valeurs idéales pour une utilisation sportive.

 

Réduire / augmenter la pression de gonflage des motos – utile ou non ?

Selon l’utilisation, il peut être judicieux d’adapter légèrement les valeurs standard du constructeur. Nous avons résumé ici s’il est judicieux de réduire ou d’augmenter la pression d’air de la moto.

Réduire la pression d’air de la moto

Les pilotes sportifs peuvent, sous certaines conditions, obtenir une meilleure tenue de route en réduisant la pression des pneus de leur moto. Il est toutefois important de noter que les pressions de piste (souvent comprises entre 1,2 et 1,6 bar) ne sont pas adaptées aux pneus de route. Les pneus de course disposent d’une carcasse plus stable, ce qui permet de rouler à ces pressions. Une fois que le pneu atteint la température de fonctionnement (80°C ou plus), ils offrent la pression cible idéale.

Pour une conduite sportive sur des routes sinueuses avec des pneus de route et des pneus hypersport, nous recommandons d’expérimenter un peu avec une pression de gonflage réduite. Ainsi, tu peux en général sans crainte augmenter la pression d’air au réduire jusqu’à 2,2 bars sur l’essieu avant et descendre jusqu’à 2,3 bars sur l’essieu arrière. Selon le modèle de moto et de pneu, la tenue de route et l’adhérence peuvent s’améliorer dans cette fenêtre. Le pneu atteint en outre plus rapidement sa température, la maintient plus facilement sur la route et fonctionne donc mieux dans l’ensemble. En raison de l’augmentation de la température des pneus, la pression des pneus augmente d’environ 0,3 et 0,4 bar en conduite sur route. En cas de conduite sportive, cela correspond à la pression de gonflage idéale à chaud.

Recommandation de réglage pour une moto de sport, utilisation en solo, parcours en virage : AV : 2,2 bar à froid (pression cible 2,5) &amp ; AR : 2,3 bar à froid (pression cible 2,7)

Informations sans garantie et utilisation à vos propres risques

Avantages possibles d’une pression d’air abaissée

  • Atteint plus rapidement la température
  • Maintient mieux la température de fonctionnement
  • Le cas échéant, augmentation de la surface de contact du pneu, ce qui peut entraîner une meilleure adhérence.
  • Meilleur confort de conduite et amortissement

Inconvénients possibles d’une pression d’air abaissée

  • Augmentation de l’usure
  • Dommages aux pneus en cas de pression insuffisante
  • Le cas échéant, couple de gonflage accru
  • Le cas échéant, augmentation de la force de direction nécessaire
  • Agilité réduite

Augmenter la pression d’air de la moto

Augmenter la pression de gonflage n’a aucun sens sur les motos et les modèles de pneus récents. Comme nous l’avons déjà mentionné, les valeurs proposées sont déjà les valeurs maximales qui permettent de rouler à grande vitesse en toute sécurité avec une charge maximale.

A retenir :

  • Ne pas augmenter la pression d’air, mais utiliser les valeurs standard du fabricant, qui représentent les valeurs supérieures.
  • Pour adapter la moto à la route, il est possible d’expérimenter avec des pressions légèrement plus basses.
  • Ne pas dévier de moins de 0,4-0,6 bar vers le bas / VA min. 2,2 bar HA min. 2,3 bar
  • Ne jamais utiliser des pressions de gonflage de compétition dans des pneus de route !

Comment gérer la pression des pneus pendant l’hivernage de sa moto ? 

Si vous hivernez votre moto sans la placer sur un support de montage, vous devriez augmenter la pression de vos pneus. Cela permet d’éviter les crevaisons à l’arrêt. Les crevaisons à l’arrêt peuvent se faire particulièrement ressentir sur les pneus de moto, qui doivent alors généralement être remplacés. Nous conseillons de réduire la pression des pneus de moto de d’augmenter de 0,5 à 1,0 bar pendant l’hiver. C’est encore mieux si tu places ta moto sur des béquilles de montage et que les roues ne touchent ainsi pas le sol.

Pression des pneus de moto pour rouler sur l’autoroute 

Sur l’autoroute, tu devrais toujours te fier aux indications du fabricant. Pour les motos et les modèles de pneus récents, il s’agit de valeurs normalisées qui offrent les meilleures valeurs de charge à la vitesse maximale et permettent ainsi une utilisation sûre. Un Augmenter la pression de gonflage pour les longs trajets sur autoroute n’est donc pas judicieux..

Pression des pneus de moto pour rouler avec un passager 

Jusqu’à il y a quelques années, deux pressions de gonflage étaient indiquées pour la plupart des motos (souvent des modèles de tourisme). Une valeur basse pour une utilisation en solitaire et une valeur élevée pour les trajets avec un passager ou des bagages. De nos jours, seule une valeur élevée est généralement indiquée dans le manuel du conducteur, mais elle peut être modifiée individuellement. Par exemple, si tu roules souvent seul et sur des routes sinueuses, tu peux tout à fait réduire la pression. La règle générale est toutefois la suivante : pour une charge élevée et des voyages à grande vitesse, il faut toujours utiliser la la valeur supérieure prescrite pour le véhicule doit être utilisée.

Pression des pneus de moto pour rouler sur circuit 

Les pressions de gonflage sur circuit sont fondamentalement différentes de celles utilisées sur route. Les pneus atteignent des températures très différentes sur le circuit, des pressions beaucoup plus basses en sont la conséquence. N’oublie pas que les pneus de course ont souvent des carcasses spéciales qui permettent d’atteindre des pressions aussi basses. Pour la plupart des pneus de route, il est inutile de rouler avec des valeurs de piste, car la carcasse n’est tout simplement pas assez solide. Il en résulte une conduite peu sûre. Pour les pneus de course, il est préférable de s’en tenir aux valeurs prescrites par les fabricants, qui donnent des indications approximatives sur la pression de gonflage sur piste. Tu trouveras ici un tableau avec les pressions de gonflage idéales pour le circuit…

Pression d’air moto personnalisée

Les motos customisées avec des roues arrière extrêmement larges peuvent nécessiter des pressions de pneus spéciales. En cas de doute, respecte la indications du fabricant de pneus.