Comment payer le permis de conduire de son enfant grâce à ses crédits CPF ?

Accueil Voiture Comment payer le permis de conduire de son enfant grâce à ses...

Votre enfant est en âge d’apprendre à conduire et il souhaite passer son permis de conduire. Cela devrait normalement être un grand moment d’excitation, mais vu le contraste entre la diminution du pouvoir d’achat et l’augmentation du prix du permis de conduire, il y a plus de chances que vous grinciez des dents.

Le prix moyen pour passer le permis de conduire en France est proche des 2 000 €. La formation a donc un coût élevé et cela constitue un obstacle majeur pour beaucoup de familles qui n’ont pas forcément les moyens de financer le permis de conduire à leurs enfants.

Parmi les solutions envisageables, il existe les crédits CPF. Ce dispositif devrait permettre aux parents d’utiliser les sommes versées sur leur compte personnel pour payer le permis de conduire à leurs enfants. Cette mesure rendra l’utilisation de ces droits effective, car beaucoup de salariés ne s’en servent pas. Pour les titulaires d’un compte personnel de formation, les droits à la formation deviendront ainsi portables : les parents transfèrent les prérogatives à leurs enfants qui les utilisent pour payer les cours de conduite et l’examen.

En l’état actuel, la portabilité du CPF est encore à l’état de projet. Même si les professionnels du secteur s’accordent sur la pertinence de cette idée, pour le moment, ce compte ne peut être activé qu’à titre personnel. Dès lors, comment payer le permis de conduire de son enfant grâce à ses crédits CPF ?

Les crédits CPF : qu’est-ce que c’est ?

Un Compte Personnel de Formation (CPF) se définit comme un dispositif qui permet de payer les formations d’un travailleur au cours de sa carrière professionnelle. Des crédits, c’est-à-dire des sommes d’argent sont versées périodiquement dans le compte. Et le moment donné ils permettront de financer une formation professionnelle. Chaque année, c’est une somme maximale 500 € de crédits CPF qui sont déposés. Ce financement public a été mis sur pied afin de faciliter la formation continue. Sauf dérogation, chaque Compte Personnel de Formation est limité par un plafond de 5 000 €.

Les droits CPF ont énormément financé le permis de conduire lors des dernières années. En 2021, c’est 2,1 millions de formations payées, soit 307 000 formations au permis B.

Y a-t-il un processus pour pouvoir payer le permis de conduire de son enfant grâce à son CPF ?

La question du financement du permis de conduire est réglée par le CPF. De nombreuses personnes choisissent l’option des crédits CPF pour payer la formation et les autres frais que vous devrez assumer. Le montant des frais qui seront pris en charge dépend de la somme qui se trouve sur votre Compte Personnel de Formation. Ainsi, selon les cas, une partie seulement des frais peut être payée ou alors la totalité.

Or, en principe, le Compte Personnel de Formation ne peut être activé qu’à titre personnel et nominatif, c’est-à-dire seulement par le titulaire du compte. De fait, il n’est pas normalement possible de l’utiliser pour payer les frais de permis de conduire à votre enfant. D’ailleurs, si vous accordez l’argent de ce compte à vos enfants, vous vous exposez à diverses sanctions :

  • La perte des intérêts présents sur votre compte
  • L’interdiction d’accès aux cotisations gouvernementales qui ont été déposées sur votre compte
  • L’interdiction d’accès aux cotisations patronales versées sur votre compte

Seulement, si votre enfant respecte certaines conditions, il pourra lui-même bénéficier d’un CPF et en tirer les avantages attachés. Il s’agit essentiellement d’être âgé d’au moins 16 ans et de bénéficier d’un contrat d’apprentissage. S’il satisfait à ces deux conditions, il a la possibilité de s’inscrire dans une auto-école qui admet ce mode de paiement.

Permis de conduire adolescent

Existe-t-il d’autres dispositifs de financement ?

En dehors des crédits CPF, vous pouvez vous tourner vers d’autres solutions pour payer le permis de votre enfant :

  • Le permis à 1 € par jour : c’est un prêt à taux zéro accordé aux jeunes de 15 à 25 ans. Le montant consenti varie entre 600 et 1 200 €.
  • La bourse au permis de conduire : c’est une somme allouée par la collectivité locale et qui couvre de 50 à 80 % de la formation.

En conclusion, le Compte Personnel de Formation est un dispositif extrêmement utilisé dans le cadre du financement des permis de conduire. Malheureusement, en l’état actuel il n’est pas possible de payer le permis de ses enfants au travers de ce dispositif. Vous pouvez cependant utiliser votre CPF personnel pour financer votre propre permis de conduire.

Cela serait pourtant bénéfique en faisant réaliser de grandes économies aux parents et en rendant les crédits CPF encore plus efficaces. En attendant que la portabilité de ces droits soit admise, ce sont des options à explorer pour financer le permis de conduire de son enfant.